Tu veux en savoir plus ? Viens nous rencontrer à nos évènements !

Islande : pays de glace et de feu

Découvre tous les itinéraires WeRoad

Nos voyages en Islande

Volcans, sources thermales, cascades puissantes, vallées immenses, sentiers au milieu d'une nature intacte : le Pays de Glace et de Feu est liberté, air pur, force et découverte.

D'octobre à mars
De mars à septembre

Islande : là où la glace et le feu se rencontrent

Tout ce que tu as besoin de savoir

Découvre nos voyages en Islande

L'Islande : pays des volcans et des glaciers, des aurores boréales et du soleil de minuit, des routes sans fin entourées de nature sauvage, des macareux mignons, des baleines timides et des chevaux décidément poilus. L'Islande est une île solitaire non loin du cercle polaire arctique, à environ 3 heures de vol de la France. Ici le climat est malicieux et change sans raison - le ciel est presque toujours nuageux, mais cela ne doit pas te décourager : lorsque le soleil décide de se montrer, alors tu comprends immédiatement pourquoi cette île isolée est si célèbre et populaire et pourquoi les voyageurs la choisissent comme destination de vacances. En été, tu vivras la magie du soleil de minuit, et les nombreuses heures de lumière du jour te donneront la chance de découvrir tous les endroits que l'Islande a à offrir - du cercle d'or classique, avec Gullfoss, Geysir et le parc national de Thingvellir , jusqu'aux mille cascades (si nombreuses qu'à la fin du voyage tu n'en pourra plus !), de la lagune glaciaire de Jökulsárlón au puissant Godafoss. En hiver, cependant, les heures d'obscurité sont le théâtre parfait pour les reines de la nuit, les aurores boréales, un phénomène aussi fascinant qu'inoubliable. Ensuite, il y a les grottes de glace du glacier Vatnajokull, le plus grand d'Europe, la magie de la plage noire de Reynisfjara, les baleines à Husavìk et les macareux dans les îles Vestmannaeyjar, et les volcans qui entrent en éruption occasionnellement et créent l'excuse parfaite pour les Islandais : organiser un lave-barbecue (littéralement sur la lave du volcan - et oui c'est déjà arrivé !). Le pays de glace et de feu est ainsi : une fois que tu le respires profondément, une fois que tu le vis, il ne s'en va jamais.

En savoir plus

L'Islande en bref

A Rome, fais comme les Romains

A Rome, fais comme les Romains

Curiosités, traditions et quelques règles de savoir-vivre en Islande ? Fun fact : si tu vois des landaus avec des bébés islandais dormir paisiblement devant des bars, des restaurants ou des cafés, ne t'inquiètes pas, c'est tout à fait normal ! En fait, les Islandais pensent que de cette manière leurs enfants s'acclimatent à la température- même si nous pensons qu'ils ont simplement trouvé l'excuse parfaite pour profiter de quelques heures de calme et de tranquillité sans bébé !

A savoir si jamais tu devais être invité chez un islandais : il est de bon ton d'enlever ses chaussures et de les laisser à l'entrée - ceci pour éviter de salir le sol de la maison, surtout en hiver !

Pensez également à respecter les lieux que vous visitez : les Islandais sont patriotes et aiment leur île de glace et de feu, alors en randonnée, mieux vaut rester sur les sentiers et ne laisser aucune trace de ton passage !

Elfes, ogres, gnomes, fées et trolls font partie de la culture populaire et, selon les sondages, plus de la moitié de la population islandaise croit en ce "peuple caché" qu'ils appellent huldufólk.

Cuisine islandaise

Cuisine islandaise

Non : la cuisine n'est pas l'une des raisons pour lesquelles l'Islande est célèbre. Pour autant, les plats islandais sont très respectables : on mange du poisson (beaucoup et de toutes sortes), des pommes de terre (en quantité) et de la viande d'agneau (tu savais qu'ici il y a plus de moutons que d'habitants ?). Alors tu choisiras quoi ?

Skyr : est un yaourt islandais, protéiné et délicieux. Au supermarché ils en vendent de toutes sortes et c'est parfait pour un bon petit déjeuner ou un dessert après un repas.

Requin (hákarl) : l'odeur est nauséabonde (oui, ça a le goût du poisson avarié) et le goût est encore pire, et on ne sait pas si c'est vraiment un plat typique ou quelque chose juste pour les touristes. Le fait est que le requin, laissé sous terre jusqu'à ce que le poison naturellement présent dans la chair disparaisse, n'est que pour les estomacs vraiment solides.

Soupe de poisson (plokkfiskur) : les soupes sont peut-être l'un des plats que les Islandais font le mieux. Vous pouvez en manger de toutes sortes, avec n'importe quel type de poisson, de viande ou de légume, mais le traditionnel est sans aucun doute le plokkfiskur, composé de dés de flétan, de pommes de terre bouillies, d'une sauce paradisiaque et d'un peu d'ail.

Agneau : comme nous l'avons déjà dit, en Islande, il y a plus de moutons que d'habitants, il n'est donc pas surprenant qu'en matière de viande, l'agneau soit le plus consommé.

Hot-dog islandais (pylsa) : Cela semble incroyable, mais c'est vrai - les Islandais disent qu'ils font les meilleurs hot-dogs du monde. Le stand de hot-dogs le plus célèbre se trouve à Reykjavik et s'appelle Bæjarins Beztu - mais les hot-dogs préparés dans les stations-service en bordure de route en Islande ne sont pas tous mauvais non plus ! Lorsque tu en commandes un, dis simplement : « Ein með öllu, Takk » - ce qui signifie « un avec tout, merci ! ». Ainsi tu pourras déguster un hot-dog avec oignon cru, oignon frit, moutarde, ketchup et remulaði, une sauce à base de mayonnaise, câpres, moutarde et herbes aromatiques.

Que mettre dans le sac à dos

Que mettre dans le sac à dos

Que mettre dans sa valise pour un voyage en Islande ? Évidemment cela dépend de la saison, mais en général il n'y a qu'un seul maître mot : oignon ! Il est essentiel de s'habiller en couches car le temps change constamment - le même jour d'été, tu peux passer de la pluie et du vent froid au soleil qui apporte avec lui un très agréable 15 degrés. Autre mot important : étanche ! Assure-toi d'avoir des chaussures confortables, déperlantes ou Goretex : avoir les pieds au sec est la clé pour ne pas gâcher un voyage en Islande.

Quels sont les éléments à ne pas oublier ?

- Vêtements thermiques (collants ou pantalons et chemise, et bien sûr plus d'un !)

- Batteries

- Pantalon de randonnée imperméable

- Chaussures ou bottes de randonnée imperméables

- Couette (100 grammes pour l'été, plus lourde pour l'hiver)

- Veste coupe-vent et anti-pluie (la coque doit être claire !)

- Bonnet, gants, écharpe ou cache-cou

- Bouteille d'eau - n'achète pas d'eau en bouteille ! Celle du robinet est très bonne et parmi les meilleures au monde, sans oublier celle des rivières et cascades

Choses à savoir

Choses à savoir

Lors de la planification de ton voyage en Islande, vérifie attentivement le nombre d'heures de lumière dont tu disposes pendant la journée : pendant les mois d'hiver, elles sont très réduites et il est essentiel de bien planifier les excursions et les randonnées à faire pour ne pas te retrouver sans quelques lumière pour profiter des paysages . Pour l'été, cependant, n'oublie pas un masque de sommeil : la lumière est forte même la nuit !

Tu n'auras pas besoin d'argent liquide : en Islande tout se paie par carte bancaire, pratiquement partout (un pays extrêmement civilisé, il faut bien le dire !)

L'alcool n'est pas bon marché du tout : la bière peut également être trouvée au supermarché (mais la teneur en alcool est ridiculement faible !), Pour les spiritueux, tu devras faire un saut dans les magasins d'alcools, appelés Vínbúðin. Ils ont des heures d'ouverture limitées et l'alcool est très cher - une bouteille de gin commence à environ 80 € ! Si vous souhaitez faire le plein de bières pas chères, nous te recommandons de t'arrêter à l'aéroport duty free avant de partir - c'est le meilleur moyen d'économiser de l'argent !

Si tu veux vraiment explorer l'Islande, vtu devras louer une voiture - et si tu veux faire beaucoup de tout-terrain, mieux vaut opter pour un 4x4 ! Il existe également des circuits en bus, mais la meilleure façon de profiter de l'île de glace et de feu est sans aucun doute la route en voiture. Si tu le souhaites, tu peux également envisager de louer un camping-car, de sorte à ne pas dépenser plus pour l'hébergement. N'oublie pas : tout ici est très cher, alors fais tes calculs avant de réserver pour choisir l'option la meilleure et la plus abordable.

Visa, SIM, coût de la vie : autres informations utiles

Visa, SIM, coût de la vie : autres informations utiles

Visa : aucun visa n'est nécessaire pour entrer en Islande.

Carte SIM : Tu n'as pas besoin d'une carte SIM islandaise, mais tu peux utiliser l'itinérance européenne selon le plan tarifaire de ton opérateur téléphonique.

Paiements : N'emporte pas d'argent liquide, tu peux tout payer avec ta carte, même les toilettes publiques !

Coût de la vie : L'Islande est un pays cher. Le budget journalier pour les repas est d'environ 60/80€ par personne. Mais si tu t'organises bien, tu peux économiser de l'argent en faisant tes courses !

Prises électriques : L'électricité en Islande est de 220 volts, 50 HZ AC. Les prises électriques ont deux fiches, de type C et de type F. Il est recommandé d'emporter un adaptateur universel !

<p>L'Islande a un <strong>climat océanique froid mais tempéré</strong>, qui est nuageux la majeure partie de l'année. Bien qu'elle soit juste en dessous du cercle polaire arctique, même pendant les mois d'hiver, les températures ne descendent jamais de plus de quelques degrés sous le point de congélation - c'est grâce à la présence du Gulf Stream. Le temps est instable et sujet à de brusques changements, avec des hivers froids et longs (octobre à mai) et des étés frais et courts (juin à septembre).</p>

Le climat tout au long de l'année

L'Islande a un climat océanique froid mais tempéré, qui est nuageux la majeure partie de l'année. Bien qu'elle soit juste en dessous du cercle polaire arctique, même pendant les mois d'hiver, les températures ne descendent jamais de plus de quelques degrés sous le point de congélation - c'est grâce à la présence du Gulf Stream. Le temps est instable et sujet à de brusques changements, avec des hivers froids et longs (octobre à mai) et des étés frais et courts (juin à septembre).

Jan
-3°
Fev
-2°
Mar
-2°
Avr
Mai
juin
12°
Jui
13°
Aoû
13°
Sep
10°
Oct
Nov
-1°
Déc
-3°

Que voir en Islande ? Les 5 lieux à ne pas manquer

Lagune de Jökulsárlón

Dans le sud-est de l'Islande, entre les murs de glace de Vatnajökull et la côte atlantique, se trouve le lagon de Jökulsárlón - et si nous devions recommander UN endroit à visiter sur l'île de glace et de feu, ce serait celui-là. D'énormes morceaux de glace se détachent du glacier chaque jour (une vue et un son incroyables) et forment des icebergs qui flottent dans le lagon, créant un paysage presque surnaturel. Une fois fondus, ce qui reste de ces montagnes glaciaires se dépose sur la plage de sable noir voisine et les morceaux de glace, illuminés par le soleil, ressemblent à de petits diamants - d'où le nom de la plage, Diamond Beach ! Nous te recommandons de faire au moins une excursion ici, qu'il s'agisse d'une randonnée sur le glacier (en hiver, vous pouvez également explorer les grottes de glace !) ou d'une navigation dans le lagon à travers les icebergs - attention aux phoques !

Skógafoss

Il y a des cascades à gogo en Islande : tu pourrais passer un mois entier à les chercher toutes que tu n'en viendrais pas à bout. Parmi les plus célèbres, nous avons Skógafoss, au sud de l'île : 30 mètres de large et une chute de 62 mètres en font l'une des cascades les plus pittoresques de toute l'Islande. Tu pourras l'admirer d'en bas, ou t'attaquer aux 400 marches qui t'emmènent au sommet et profiter d'un spectacle que tu n'oublieras pas. Ne pourrait-il pas y avoir une légende associée à cet endroit ? Bien sûr que non : on raconte que le navigateur Thrasi, arrivé devant Skógafoss, décida de se cacher à l'intérieur de son coffre plein de trésors, que beaucoup appellent aujourd'hui "le trésor de l'Islande".

Cercle Doré

Si tu ne disposes que de quelques jours mais que vous souhaitez tout de même profiter de la beauté naturelle de l'Islande, tu ne peux pas manquer d'inclure le Cercle d'Or dans ton itinéraire - un classique. Pourquoi c'est cool ? Parce que c'est à environ 1 heure de route de Reykjavik et qu'en une seule journée, vous pouvez voir une cascade, des geysers et une ligne de faille entre deux plaques tectoniques - oui, lis bien. Première étape, le parc national de Thingvellir (à 45 minutes de la capitale), qui s'élève juste entre les plaques tectoniques eurasienne et nord-américaine. À l'intérieur du parc, tu pourras observer la dorsale médio-atlantique, et voici le seul endroit au monde où tu peux la voir au-dessus du niveau de la mer - mais, si tu le souhaites, tu peux également plonger à l'intérieur en nageant à Silfra - une émotion incroyable. Ensuite, il y a Geysir, dans la vallée géothermique de Haukadalur, le premier geyser documenté crachant encore de l'eau chaude aujourd'hui - beaucoup moins pittoresque que le Strokkur voisin, qui explose toutes les 10 minutes et ses jets d'eau atteignent 40 mètres de hauteur. Enfin, pour couronner le tout, Gullfoss : deux sauts, une hauteur totale de 32 mètres et un débit d'eau de 140 mètres cubes d'eau par seconde. Une cascade que tu peux également admirer de près : il y a plusieurs chemins qui mènent à proximité du saut et ils sont presque toujours ouverts tout l'été - même en hiver, cependant, cela en vaut la peine, partiellement gelé et entouré d'un paysage enneigé !

Plage noire de Reynisfjara

Ok, ok : les plages d'Islande sont pratiquement toutes de sable noir. Mais il n'y en a qu'une qui est connue sous le nom de plage de sable noir : on parle évidemment de Reynisfjara, sur la côte sud de l'île. Mais pourquoi est-elle si célèbre ? Probablement à cause de l'ambiance : ici le paysage est souvent voilé de brouillard et les cheminées se devinent à peine parmi les vagues de la mer qui se précipitent contre la côte. Ensuite, il y a la falaise faite de colonnes de basalte, l'endroit idéal pour prendre des photos - et en fait, de nombreux photographes organisent des séances photo ici, même pour les mariages ! Si tu es dans les parages (obligatoires !), pense à faire particulièrement attention à la mer : ne lui tourne jamais le dos, car les vagues y sont imprévisibles et les courants t'emmènent au large en un clin d'œil, provoquant parfois des accidents - voire mortelle - mais ne t'en fais pas nous te le rappellerons sur place.

Îles Vestmannaeyjar

Au large de la côte sud se trouvent quelques îles isolées appelées Vestmannaeyjar, qui se traduit littéralement par « îles des hommes de l'ouest » : l'archipel compte une quinzaine d'îles, dont la plus jeune, Surstey, est sortie de la mer il y a seulement 60 ans, et un seul est habité par environ 4 000 habitants, Heimaey. Cette île en particulier a une histoire aussi tragique qu'intéressante : son volcan, l'Eldfell, est entré en éruption en 1973 et a enseveli sous les cendres près de la moitié du centre habité - les Islandais, habitués à des situations de ce type, ne se sont pas laissés prendre au dépourvu et, en fait, ils ont tous été sauvés. Aujourd'hui, tu peux escalader le volcan, qui offre une vue incroyable sur toute l'île. De plus, pendant les mois d'été, Heimaey est l'endroit idéal pour repérer les fameux macareux, qui viennent y nicher - et puis en général ça vaut le coup, on te le recommande, alors vas-y ! Tu peux rejoindre l'île en empruntant un ferry depuis la ville de Landeyjahöfn : la traversée dure une demi-heure et tu peux également embarquer ta voiture, et ainsi explorer l'île en toute tranquillité.