PROMO : Jusqu'à 300 euros de réduction sur une sélection de voyages pour cet été !

Thaïlande

Découvre tous nos voyages !

Nos voyages en Thaïlande

Ruines antiques et gratte-ciel modernes, bouddhas dorés dans des palais opulents, temples silencieux, nature intacte, îlots isolés et fêtes sur la plage : c'est la Thaïlande. Il y a tellement de choses à faire, de lieux à voir, de plats à goûter qu'un voyage unique ne suffit pas pour connaître ce pays sous toutes ses facettes, mais a fait au mieux.

De mai à octobre
De novembre à avril

La Thaïlande, le pays du sourire

Tout ce que tu as besoin de savoir

Découvre nos voyages en Thaïlande

Cœur battant de l'Asie du Sud-Est, nichée entre le golfe de Siam et la mer d'Andaman, la Thaïlande est un pays riche en histoire, culture, nature vierge et un peuple extrêmement hospitalier. Bangkok, la capitale, en est le centre névralgique, avec les tuk tuks qui filent dans les rues animées en faisant place au son de leurs klaxons ; Khao San Road, la rue du divertissement par excellence, et les quartiers plus modernes, avec les imposants gratte-ciel qui planent au-dessus des temples et des pagodes aux toits dorés. Impossible de penser visiter la Thaïlande sans s'arrêter dans cette ville, mais c'est en allant vers les coins les plus reculés du pays que l'on découvre sa véritable essence, faite de visages accueillants et de regards souriants. En fait, partout on respire le sentiment que le voyageur est toujours le bienvenu - et alors faisons-le, ce voyage ! Des anciennes villes impériales à Chiang Mai et Chiang Rai, pour ensuite se perdre dans la jungle du parc national de Khao Sok, plongez dans les eaux émeraude des îles du sud, de l'île de Surin, à Ko Phi Phi, jusqu'à Mu Ko Ang Thong, et enfin faire la fête dans les rues de Phuket ou de Krabi. Voyager en Thaïlande n'est pas difficile, et c'est la destination idéale si tu recherches une première étape pour sortir de l'Europe - tu tomberas amoureux·se de la culture, de la cuisine et surtout de ces gens souriants.

En savoir plus

La Thaïlande en bref

A Rome, fais comme les Romains

A Rome, fais comme les Romains

L'identité culturelle de la Thaïlande repose sur 3 piliers : la monarchie, la nation et la religion - mais ce ne sont pas les seules "choses sacrées" pour les Thaïlandais, c'est certain. En dehors de cela, cependant, le roi est respecté (et peut-être même vénéré) presque comme une divinité : il est illégal, en effet, de diffamer, d'insulter ou de menacer le roi, la reine et l'héritier du trône, et quiconque ose le faire risque de 3 à 15 ans de prison. En bref, il ne faut pas plaisanter avec la famille royale - même le simple fait de marcher sur un billet de banque par terre est considéré comme un acte très grave, alors fais attention où tu marches !

Même les lieux religieux demandent du respect, donc épaules et jambes couvertes, on entre pieds nus, et pas de poses idiotes devant Bouddha.

Un pilier un peu plus contenu est certainement le muay thai, la boxe thai qui a des origines très anciennes (elle est née il y a 2 300 ans !) et qui aujourd'hui est appréciée et pratiquée pratiquement partout dans le monde. Si tu vas à Bangkok, tu ne peux pas manquer d'assister à un match pour vivre une partie de l'adrénaline que ce sport offre de première main.

Ensuite, il y a l'art du tatouage, autrefois réservé aux seuls guerriers, qui prend le nom de Sak Yant - "sak" signifie tatouage et "yant" signifie prière sacrée. Pour les Thaïlandais, le tatouage a une haute valeur spirituelle, et ils croient même qu'il a des pouvoirs magiques et la capacité de protéger contre tout mal - en fait, il était une fois, seuls les guerriers se faisaient tatouer, et encore aujourd'hui, de nombreux muay thai, les athlètes, ont le corps recouvert de tatouages ​​traditionnels. Cependant, ne va pas croire que c'est le tatouage classique : le thaï est réalisé par un maître tatoueur avec la technique du bambou, et pour participer au « rite », il faut s'adonner à la prière et à la méditation.

La cuisine Thai

La cuisine Thai

La cuisine thaïlandaise regorge d'épices (souvent piquantes), de nouilles en tous genres, de poissons et fruits de mer, et de délicieux fruits tropicaux - on peut te dire qu'une fois ton premier pad thaï goûté, tu auras du mal à t'en passer ! Les cuisines régionales ne manquent évidemment pas, donc (nous nous répétons !) nous te recommandons d'aller au marché local, ou de chercher les boutiques/restaurants typiques - ce sont généralement ceux qui ont l'air un peu moins attrayants, mais vérifie sur Google, car ce sont presque toujours les meilleurs ! Aucune excuse de les manquer alors...

Pad Thai : le grand classique de la Thaïlande, c'est un plat à base de nouilles de riz sautées, d'œufs, de tofu, de crevettes, de pulpe de tamarin, de sauce de poisson, de sucre, de l'ail toujours présent et de piments et cacahuètes émietté - la version végétarienne existe, bien sûr ! Les meilleurs Pad thaï sont fraîchement préparés dans un étal de rue - beaucoup plus savoureux que ce que tu commanderais dans un restaurant plus occidental.

Riz gluant à la mangue : le dessert typiquement thaï, il est préparé avec du riz basmati gluant (donc plus collant) et du lait de coco, et accompagné de tranches de mangue jaune mûre et de sauce à la noix de coco. Pas convaincu ? Ne te fie pas aux apparences, ça vaut le coup !

Laap : envie de salade ? Bon, grosso modo : le laap est une salade de viande hachée (poulet, bœuf, canard, poisson, porc ou champignons pour la version végétarienne) et de riz grillé, parfumée de sauce de poisson, de jus de citron vert et d'herbes fraîches.

Curry vert : un plat unique composé de bœuf et de légumes cuits et parfumés au lait de coco parfumé au curry vert - accompagné, bien sûr, de riz.

Glace à la noix de coco : presque personne ne met ce dessert parmi les plats thaïlandais typiques, mais nous le recommandons car il est vendu pratiquement partout et il est d'une qualité unique. Servi à l'intérieur de la noix de coco pour une touche supplémentaire d'exotisme !

Que mettre dans le sac à dos

Que mettre dans le sac à dos

Que mettre dans sa valise pour un voyage en Thaïlande ? Des vêtements vraiment légers et respirants, compte tenu des températures et de l'humidité - et bien sûr, n'oublie pas ton maillot de bain ! Aussi, avoir des chaussures confortables et éventuellement étanches te permettra de profiter des excursions dans la jungle - ça vaut le coup, fais-nous confiance ! Une autre chose essentielle est la crème solaire - le soleil ne plaisante pas ici !

A ne pas oublier donc ?

- des t-shirts et tops

- des pantalons courts

- au moins un pantalon long léger pour accéder aux lieux sacrés, qui nécessitent d'avoir les jambes couvertes

- un K-way (car il en faut toujours !)

- un sweat ou une veste pour le soir

- des chaussures de trekking/confortables pour les excursions

- un chapeau et des lunettes de soleil

- un maillot de bain

- des tongs

- une tenue plus "festive" pour les sorties du soir

- s'il te reste de la place, tu peux même emporter un masque et un tuba - mais tu pourras facilement les louer à destination !

Choses à savoir

Choses à savoir

Voyager ou organiser un voyage en Thaïlande n'est pas complexe : le pays a l'habitude d'avoir des touristes et des voyageurs et est prêt à les accueillir, tant en termes d'équipements que de moyens de transport internes. Si tu as beaucoup de temps disponible et que tu n'as pas de date de retour précise (chanceux·se !), tu peux réserver uniquement la première nuit puis sécuriser ton arrivée et une fois sur place, improviser en demandant conseil aux locaux, qui sont toujours prêts à donner un coup de main. Si par contre tu as les deux semaines de vacances classiques, mieux vaut prévoir : décider des arrêts, réserver les hôtels et même les gros transferts internes, comme les vols, les trains, les bus ou les vans privés. Vérifie bien la saisonnalité selon les zones que vtu souhaites visiter, notamment dans le sud : dans cette zone, il est préférable d'aller sur la côte ouest de novembre à avril, et à l'est entre mai et octobre.

La Thaïlande est un pays sûr, même si, évidemment et comme partout, il faut garder la tête sur les épaules. Il n'est pas difficile d'organiser des excursions - l'offre est large et pour tous les budgets - et le coût de la vie est bas. Notre conseil est de manger sur les marchés locaux, car en plus de faire des économies (une bonne assiette de pad thaï avec une bouteille d'eau coûte environ 2€), tu t'immergeras complètement dans la vie quotidienne locale - les Thaïlandais, en fait, n'aiment pas cuisiner et sont là à chaque repas ! Une autre façon de mieux connaître les locaux est d'utiliser les transports publics - sinon, si tu n'as pas envie d'attendre le bus, tu peux télécharger l'application Grab (correspond à notre Uber !) pour appeler des taxis ou des scooters, ou louer des vélos.

Il y a trois choses sacrées pour les Thaïlandais : les lieux religieux, la monarchie et le marchandage. Ainsi : lorsque tu entres dans des temples ou des lieux religieux, pense à t'habiller modestement (les épaules et les genoux doivent être couverts) et à te conformer aux règles (comme enlever vos chaussures) ; éviter les commentaires irrespectueux sur la famille royale ou traiter les objets qui représentent le roi avec peu d'égards. Autre chose : il est d'usage de négocier pour tout - ici, c'est toujours attendu !

Visa, SIM, coût de la vie : autres infos utiles

Visa, SIM, coût de la vie : autres infos utiles

Paiements : en Thaïlande, pratiquement tout est payé en espèces dans la monnaie locale, le baht. Apporte des espèces en euros de France pour les changer sur place - le retrait a des coûts assez élevés, nous te conseillons de le faire uniquement lorsque cela est nécessaire. N'oublie pas non plus de négocier pour tout - c'est une coutume locale et tu pourras faire de bonnes affaires !

Coût de la vie : La Thaïlande est un pays très bon marché. Si tu manges au marché local, tu peux dépenser à peine 2 € par repas - tu peux donc prévoir un budget repas quotidien d'environ 10 €. Le budget augmente évidemment si tu décides de manger dans des restaurants occidentaux - dans ces endroits tu dépenseras environ 20/25 €.

Carte SIM : nous te conseillons de vérifier les offres pour la Thaïlande auprès de ton opérateur téléphonique avant de partir. Si cela ne te convient pas, nous te conseillons de te procurer une carte SIM locale dès ton arrivée à l'aéroport ou à Bangkok - il existe plusieurs compagnies de téléphone avec différents forfaits, tu peux choisir celui qui te convient le mieux.

Visa : pour les séjours de moins de 30 jours, tu n'auras pas besoin de visa. Un passeport avec au moins 6 mois de validité résiduelle est requis.

Prises électriques : en Thaïlande il existe à la fois des prises à broches plates (type A et B), et des prises à broches rondes (type C, F et O). Nous recommandons toujours d'apporter un adaptateur universel, juste au cas où.

<p>La Thaïlande a un climat de mousson tropicale qui est chaud presque toute l'année. Trois saisons distinctes existent : la sèche, de novembre à février, avec peu de pluie et une faible humidité ; la chaude, de mars à juin, avec des températures élevées accompagnées de chaleur ; et celle des pluies, de mai à octobre, caractérisée par de violents orages surtout l'après-midi.</p>

Le climat tout au long de l'année

La Thaïlande a un climat de mousson tropicale qui est chaud presque toute l'année. Trois saisons distinctes existent : la sèche, de novembre à février, avec peu de pluie et une faible humidité ; la chaude, de mars à juin, avec des températures élevées accompagnées de chaleur ; et celle des pluies, de mai à octobre, caractérisée par de violents orages surtout l'après-midi.

Jan
21°
32°
Fev
23°
33°
Mar
25°
34°
Avr
26°
35°
Mai
26°
34°
Juin
26°
33°
Jui
26°
33°
Août
26°
33°
Sept
25°
32°
Oct
25°
32°
Nov
24°
31°
Déc
21°
31°

Que voir en Thaïlande ? Les 5 lieux à ne pas manquer

Bangkok

La capitale de la Thaïlande, Bangkok, est le cœur battant et le centre névralgique du pays - tout en étant un mélange d'ancien et de moderne, de sacré et de profane, d'immobilité et de chaos. Etape incontournable de tout voyage en Thaïlande qui se respecte, nous te conseillons d'y consacrer au moins 3 jours pour en profiter pleinement et pouvoir caser tous les lieux qui méritent le détour. Si tu ne savais pas où prendre ton hôtel, le mieux est d'opter pour le quartier de Khao San Road, la rue de la fête par excellence - ici la musique joue jusqu'aux premières lueurs du jour et tu pourras t'immerger dans la vie nocturne thaïlandaise. Non loin d'ici se trouvent Wat Pho, un immense complexe religieux avec la plus grande statue de Bouddha couché au monde ; Wat Phra Kaew, également connu sous le nom de temple du Bouddha d'émeraude; le Grand Palais, ancienne résidence des souverains thaïlandais ; et juste de l'autre côté de la rivière Mae Nam Chao Phraya qui traverse Bangkok se trouve également Wat Arun, connu sous le nom de Temple de l'Aube. Ne manque pas les marchés locaux - le week-end c'est Chatuchak, qui avec ses 15 000 étals est le plus grand du pays, et juste à l'extérieur de Bangkok il y en a des flottants, comme Mae Klong ou Damnoen Saduak - ni Wat Saket, le Monte d 'Oro, pour avoir une vue imprenable sur la ville. Le quartier chinois de Talad Noi mérite également une visite : chaotique et rempli de street food à déguster, ce quartier moins connu reste incroyablement caractéristique et à visiter.

Chiang Mai

Nichée dans les montagnes du nord, Chiang Mai est une ville chargée d'histoire, de temples et de ruines antiques, à tel point qu'elle est surnommée "la Rose du Nord". Il y a beaucoup à voir ici : nous te suggérons de rester au moins une nuit et, si tu as le temps, même deux. Que voir à Chiang Maï ? Il faut partir de la vieille ville, une sorte d'immense labyrinthe entouré de murs et regorgeant de temples bouddhiques de style Lanna, royaume dont la ville était la capitale. Découvre Wat Chedi Lunag et Wat Phan Tao, deux complexes majestueux avec d'imposantes statues de Bouddha dorées et des jardins qui sont de petits royaumes de paix, ainsi que le bien plus important Wat Phra Singh. Juste à l'extérieur de la ville, tu pourras t'immerger dans le parc national de Doi Suthep, à l'intérieur duquel se trouve l'incroyable Wat Phra That Doi Suthep, un temple qui se dresse au sommet d'une colline - pour y arriver, il n'y a pas moins de 300 marches à franchir, mais l'effort sera récompensé par le panorama à 360° sur Chiang Mai et ses environs. Si tu recherches un peu de paix, tu pourrais envisager de passer une journée au lac Huay Tung Tao, où les habitants passent le week-end à plonger et à manger du bon poisson.

Ayutthaya e Sukhothai

Si tu as envie de t'immerger dans l'histoire de la Thaïlande, il existe deux options qui conviennent à tout le monde. Si tu n'as pas l'intention d'aller vers le nord, Ayutthaya est la destination qu'il te faut car elle se situe à environ 80 km au nord de Bangkok et peut donc se visiter en une journée. C'était la capitale du royaume de Siam et le parc historique est un site du patrimoine mondial de l'UNESCO. La statue de Bouddha plantée parmi les racines d'un arbre est très célèbre ici, mais il existe de nombreux autres points d'intérêt, comme le Wat Phra Mahathat, le Wat Ratburana, et le Wat Phanan Choeng, qui abrite un imposant Bouddha de 19 mètres. Accessible en train, et donc bien plus au nord que Bangkok, se trouve une autre ancienne capitale du Siam (nom de la Thaïlande avant 1939), Sukhothai, aujourd'hui un centre historique d'une énorme importance pour le pays, auquel il a laissé un immense patrimoine artistique et culturel. Le site le plus important que tu visiteras ici est le parc historique, qui abrite les ruines de près de 200 temples répartis sur une superficie de 70 km2. La meilleure façon d'explorer ce parc est à vélo : tu pourras en louer à l'entrée et ensuite profiter du site en pédalant entre temples et bouddhas. Compte tenu de la taille, nous te conseillons peut-être de te concentrer sur une seule zone du parc : la zone centrale est la plus intacte et caractéristique, avec 21 sites et 4 étangs, et voici Wat Mahathat, le plus grand des anciens temples de la ville.

Surin Island

Difficile de se tromper lorsqu'il s'agit de choisir l'une des nombreuses îles du sud de la Thaïlande pour passer quelques jours de détente entre mer et paysages de carte postale. Nous aussi, nous avons eu du mal à n'en choisir qu'une, car notre liste inclurait également Krabi et Railey Beach, les incroyables îles de Koh Phi Phi (avec la célèbre Maya Bay), Koh Samui, Koh Phangan et Koh Tao - sans oublier les Mu Parc national de Ko Ang Thong, un archipel de 42 îles paradisiaques. Cependant, si nous devions te recommander un endroit à inclure absolument dans ton itinéraire de voyage en Thaïlande, ce serait l'archipel des îles Surin, situé dans la mer d'Andaman, qui est aussi un parc national marin. Un vrai coin de paradis : la population locale, appelée les « gitans de la mer », compte à peine 250 âmes, alors tu comprendras facilement que venir dans ces parages, c'est profiter pleinement de la nature et de la mer, dans un tout autre contexte. Ici tu dormiras dans des maisons sur pilotis, voire dans certaines tentes en bord de mer, et ton sommeil et ton réveil seront accompagnés du bruit des vagues. Les activités que tu peux faire ici sont liées à la vie marine, donc la plongée avec tuba et la plongée, mais aussi le kayak et le SUP. Le seul conseil que nous te donnons est de vérifier attentivement la saison à laquelle partir - le meilleur moment est pendant la saison sèche, de novembre à avril.

Parc national de Khao Sok

Au centre-sud de la Thaïlande, dans la province de Surat Thani, le parc national de Khao Sok s'étend sur environ 740 km2, un poumon vert composé de forêts tropicales, de grottes calcaires et d'un lac qui peut sembler tout sauf artificiel. Le lac Cheow Lan n'existait pas avant la construction d'un barrage en 1987. Si tu aimes la nature, tu ne peux pas manquer ce parc lors de ton voyage en Thaïlande - il y a tellement d'activités et d'excursions à faire dans cette région, comme faire du trekking dans la forêt, à la fois nuit et jour, visiter des sanctuaires d'éléphants, où tu pourras vivre l'expérience unique de les nourrir et de te baigner avec ! Nous te recommandons d'y passer au moins deux nuits, dont une sur terre, pour des excursions dans la nature (dont du rafting en bambou le long de la rivière !), et une sur l'eau, en dormant dans une péniche sur le lac Cheow Lan. Tu te retrouves à coup sûr dans un paysage enchanté, entouré d'eau, d'îlots et de cheminées, et de sons de la nature que tu n'as jamais entendus auparavant de ta vie.